Cycle 3 : Le travail martial

Grâce aux deux premiers Cycles, le pratiquant à acquis un contrôle précis de l'ensemble de son corps. Il est temps de le mettre à profit.

Le travail se fait sur plusieurs axes :

-Applications martiales des Tao Lu : il s'agit de mettre en pratique les techniques contenues dans les Taolu. Chaque mouvements comporte une ou plusieurs applications martiales. Ici, le but n'est pas de travailler des routines et de développer des automatismes mais d'apporter du sens aux mouvements et de pouvoir par la suite s'adapter librement aux actions de l'adversaire. Ce travail va apporter une autre dimension aux Taolu qui ne vont plus être simplement des routines physiques (aussi efficaces soient-elles) et ouvrir la voie vers un travail plus spirituel.

-Le Qin Na : c'est l'art des clés, projections, saisies et dé-saisies. Ces techniques nécessitent un haut degré de connaissance de l'anatomie afin de comprendre le fonctionnement de chaque articulation. Une différence d'angle articulaire de quelques degrés pouvant rendre une technique efficace ou non, les Qin Na vont demander à l'élève de s'adapter à son adversaire plutôt que de placer aveuglement une technique.

 

Clé sur une saisie au poignet

-Bases du Wing Chun : bien qu'il ne fasse pas partie des principaux styles de Wushu étudiés dans notre association, il constitue un excellent complément à nos techniques. Style simple, concret et efficace, le Wing Chun est basé sur la théorie de la ligne centrale permettant défense et frappes simultanées. Sont travaillés la forme Shil Lim Tao et quelques Chi Sao (mains collantes), entre nous ou auprès de spécialistes extérieurs à l'association.

Le combat n'est pas pratiqué dans l'association car il supposerait l'utilisation de protections ou le respect de règles empêchant l'utilisation des techniques réellement efficaces. Il en est de même pour la compétition.

News

<< <  Page  13 sur 13

L'association dispose maintenant d'un compte Facebook !

© Copyright 2004-2017 - kungfuwushuorleans.com